Programme

Contexte

Les Pyrénées occidentales réunissent les qualités nécessaires pour devenir le lieu stratégique d’observation et d’étude de la migration des oiseaux en Navarre et sur le plan européen. L’arrivée massive d’oiseaux et les caractéristiques orographiques du col de LINDUS durant les mois de juillet à novembre (saison de migration postnuptiale) en font un lieu idéal d’observation des plus grandes concentrations de rapaces et autres oiseaux planeurs d’Europe. Depuis ce site et ceux de Lizarrieta et Organbidexka, il est possible d’observer un pourcentage significatif des oiseaux qui transitent par cette voie.

Du côté français, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO - Aquitaine) se consacre depuis plusieurs années à l’observation et à l’analyse de la migration des oiseaux de cette zone.

Le projet LINDUS prétend développer une dynamique commune d’observation, de collecte de données, d’analyse et de diffusion, aussi bien sur le plan transfrontalier qu’européen. Ce projet de collaboration et d’interaction entre les deux territoires (Pyrénées-Atlantiques et Navarre) compte également sur la participation de bénévoles : formation, aide à l’observation et à la collecte de données, éducation à l’environnement et connaissances des ressources locales.

Il est prévu que le projet agisse à deux niveaux : sur le plan scientifique (meilleure connaissance de l’objet d’étude sur le territoire transfrontalier et diffusion à l’ensemble de la communauté scientifique) et sur le plan social (développement d’une culture d’observation des oiseaux et d’activités de découverte de la zone).

Le projet LINDUS permettra d’établir une véritable interaction entre les collectivités consacrées à l’observation des oiseaux dans l’espace transfrontalier au niveau de « l'entonnoir atlantique », par où transite une grande partie des oiseaux migrateurs entre l’Europe et l’Afrique. La diffusion des résultats du projet ainsi que le travail de formation et de sensibilisation des bénévoles contribuera à révéler la richesse naturelle des zones de Lindus-Burguete, Lizarrieta et Organbidexka à un niveau européen.

Historique du partenariat

Depuis le début de l’étude de la migration sur le site de Lindus, les rencontres plus ou moins informelles entre ornithologues français et navarrais ont tissé un réseau de liens personnels  de part et d’autre de la frontière. Ce réseau a grandement facilité la naissance de la collaboration dont ce projet est le fruit.

Au cours de l'année 2008, la ville de Burguete et la LPO ont tenu plusieurs réunions afin de mettre en place une  collaboration sur la zone d'observation de Lindus. Afin de mieux connaître les possibilités de fonctionnement et de financement d'un cadre commun aux deux territoires, la municipalité de Burguete a fait appel, en novembre 2008, à une société spécialisée dans l'élaboration de projets de coopération transfrontalière.

Depuis, les membres du consortium ont tenu plusieurs réunions :

  • le 25 novembre 2008, à Bayonne (France)
  • le 16 janvier 2009, à Bayonne (France)
  • le 24 février 2009, à Bayonne (France)

Une autre réunion s'est également tenue à Bayonne avec l'Organisme Territorial Ouest pour présenter le projet et évaluer la qualité de celui-ci, le 24 février 2009.
La sous-traitance d'un cabinet spécialisé pour l'assistance technique a permis la coordination générale de la préparation du dossier de candidature :

  • formation du consortium
  • prise en charge et coordination des réunions préparatoires
  • gestion des contributions respectives pour la rédaction du projet
  • élaboration du budget et préparation du dossier de candidature
  • gestion des délais, démarches et remise de la candidature.

Les phases de préparation, aussi bien individuelle que commune (transfrontalière), ont été développées entre janvier 2008 et mars 2009.

Cadre opérationnel

Observation sur 3 sites :

  • Lizarrieta (LPO Aquitaine)
  • Lindus > coopération transfrontalière (les trois partenaires sont directement impliqués) 
  • Organbidexka ( LPO-Aquitaine)

Gestion des bénévoles dans l'intention de les former à l'observation des oiseaux et au traitement des données, et de transmettre les connaissances sur l'environnement et les ressources patrimoniales et culturelles de la zone de Auritz-Burguete-Lindus.

Diffusion des résultats à l'ensemble de la communauté scientifique européenne concernée par la migration des oiseaux, au travers du site Internet, de revues scientifiques et d'un séminaire réalisé en fin de projet.

Caractère transfrontalière et valeur ajoutée

  • la zone transfrontalière qui fait l'objet de cette étude est l'une des deux principales voies de migration d'oiseaux
  • collaboration directe et nécessaire entre la France et la Navarre, pour la mise en commun des données
  • harmonisation des méthodes d'étude et gestion commune des résultats (bases de données)
  • importante plus-value pour la communauté scientifique européenne
  • gestion commune et complémentaire des bénévoles
  • développement de la zone transfrontalière de référence (Observatoire de la migration), aussi  bien au niveau pyrénéen qu'européen (et international) pour l'étude de la migration des oiseaux
  • développement de la zone transfrontalière de référence, aussi bien au niveau pyrénéen qu'européen (et international) pour la participation de bénévoles
  • mise en valeur des ressources naturelles et patrimoniales de la zone de Burguete-Lindus-Monte Alduide

Innovation au niveau scientifique

  • évaluation conjointe des méthodes d'observation des oiseaux et de la gestion des données
  • mise en commun des données grâce à un système en ligne (site Internet) pour alimenter la base de données commune
  • développement de cette base de données pour la préparation et la fonctionnalité au niveau européen de toute la voie de migration

Innovation au niveau social et scientifique

  • stricte méthode de gestion des bénévoles pour obtenir un niveau optimal d'engagement  et de soutien à l'étude scientifique (partenaire navarrais)
  • étroite collaboration avec le partenaire français pour  partager et transmettre cette méthode de gestion des bénévoles : rapport formation/animation/éducation à l'environnement

Projet antérieur : "ORMO" (France)

Observation Régional de la Migration des Oiseaux en Aquitaine.

  • étude de la migration
  • disponibilité de données
  • mise en valeur des zones d'observation en tant que sites d'écotourisme (facteur de développement et de compétitivité)

Plus-value du projet LINDUS

  • coopération avec le territoire voisin (Navarre) : la migration des oiseaux dépasse les frontières !
  • mise en commun des méthodologies et des résultats (données) visant à accroître les connaissances scientifiques
  • gestion commune des bénévoles
  • mise en valeur de la zone transfrontalière d'observation en tant que site spécifique " d'écotourisme scientifique "

Pérennité du projet

  • dynamique transfrontalière d'observation à long terme, pour répondre aux besoins et à l'intérêt scientifique
  • convertir la zone transfrontalière Burguete-Lindus en un OBSERVATOIRE DE LA MIGRATION des oiseaux de la Voie Atlantiques
  • convertir la zone transfrontalière d'observation de Burguete-Lindus en un site reconnu pour la participation de bénévoles et d'information en matière de migration des oiseaux et d'environnement, destiné au grand public
  • étendre la dynamique transfrontalière aux sites de Lizarrieta et de Organbidexka (ils font partie de la zone d'étude du projet LINDUS mais la première phase de coopération transfrontalière se concentre sur la zone de Lindus-Burguete)

Transfert des résultats

  • au niveau des données : mise en commun en ligne (site Internet), dans une base de données conçue pour toute l'Europe
  • diffusion des résultats à travers le réseau scientifique (symposium de fin de projet réunissant des experts en la matière et des revues spécialisées) et la presse

Coordination du projet

> OBJECTIF : Coordination conjointe dirigée par le chef de file (Burguete)
> MOYENS UTILISÉS : Réunions des membres du consortium (2 par an). Gestion administrative déléguée à une société spécialisée.

La coordination du projet inclut :

  • La planification, le suivi et l'évaluation continue des actions
  • Le contrôle de l'exécution du projet
  • La gestion des réunions avec les membres du consortium
  • La gestion financière
  • La rédaction de rapports d'exécution et financiers tous les six mois.

Coordination méthodologique

> OBJECTIF : Gestion conjointe des méthodes de travail relatives à l'étude de la migration et à la participation des bénévoles

> MOYEN UTILISÉ : Réunions techniques et méthodologiques (calendrier prévu : 2 réunions, la première année ; 1 réunion, la deuxième année ; 1 réunion, la troisième année)

La coordination méthodologique inclut :

  • le suivi et l'évaluation continue des activités techniques et des activités de participation des bénévoles

le contrôle de l'exécution et l'analyse des éventuels écarts par rapport aux objectifs fixés.

Durée du programme : 36 mois du 1er avril 2010 au 31 mars 2012.

 

Crédits | Mentions Légales | Newsletter | Liens - © LINDUS 2017 - FRANCE.